Avril 2020. Le monde est confiné. C’est le début du projet fou qui a donné naissance à un livre composé de photos et de poésies. 

Le monde est confiné… et cet enfermement va chercher au plus profond de chacun d’entre nous un reflet à nos propres peurs. 

Sans savoir pourquoi ni comment, Laure Rolin et moi créons ; l’art en réponse au précipice. Nous aurions pu nous laisser envahir par toutes les angoisses enfermées à l’intérieur de nous-mêmes.

Comme beaucoup nous sommes en état de sidération, d’attente, d’enfermement. Le monde s’est replié sur lui-même en un instant : peur d’un virus inconnu, fermeture des lieux de vie, fermeture des frontières, bilans télévisés journaliers sur le nombre de cas, le nombre de morts. 

Avec « Silences » nous avons engendré notre vision de l’Après, de l’aube qui chaque jour fait renaître la vie.

livre.jpg